🇫🇷 Maison d’Arrêt de Séquedin : des policiers remplacent les surveillants pénitentiaires grévistes.

par Y.C.
La prison de Sequedin. (DR)

C’est une situation très rare.

Des fonctionnaires de police ont dû remplacer au pied levé les surveillants pénitentiaires de la Maison d’Arrêt de Séquedin (Nord) en grève, selon une information du site ActuPenit que nous avons pu vérifier.

Une première pour les policiers…

Ils appartiennent à divers services tels que la Compagnie Départementale d’Intervention (CDI) du Nord et un Groupe de Sécurité de Proximité (GSP). Pour ces fonctionnaires de police plus habitués aux violences urbaines et à la lutte contre la criminalité, c’est une première… Qu’ils auraient préferé éviter, selon le témoignage d’un gardien de la paix.

Distribution des repas et surveillance des parloirs

L’association Union des Policiers Nationaux Indépendants (UPNI) rapporte que les policiers ont pour mission de délivrer leurs repas aux détenus et de surveiller les parloirs. Mission qui incombe en temps normal aux surveillants pénitentiaires, fonctionnaires du Ministère de la Justice.

Capture d’écran Facebook

Un mouvement de grogne des surveillants très suivi

Ceci intervient alors que, depuis lundi, les surveillants pénitentiaires manifestent pour l’amélioration de leurs conditions de travail, notamment à la suite de nombreuses agressions dont ils ont fait l’objet en quelques jours.

Actu17.