Mali : Un journaliste français annonce dans une vidéo avoir été enlevé par un groupe terroriste


Olivier Dubois a été enlevé au Mali par des terroristes. (capture écran vidéo)

Un journaliste français affirme dans une vidéo avoir été enlevé début avril au Mali, par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, le GSIM, affilié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

Le journaliste Olivier Dubois s’exprime dans une vidéo de 21 secondes visible sur les réseaux sociaux ces dernières heures. « Je m’adresse à ma famille, à mes amis, et aux autorités françaises pour qu’ils fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour me libérer », dit-il après s’être présenté.

L’information a été confirmée par le secrétaire général de Reporters Sans Frontières, Christophe Deloire, qui précise qu’il a été mis au courant deux jours après son enlèvement. « En concertation avec les rédactions qui l’emploient habituellement, nous avons pris la décision de ne pas rendre publique cette prise d’otage, afin de ne pas entraver une éventuelle issue positive rapide », détaille-t-il sur Twitter. « Olivier Dubois était en reportage à Gao au Mali. Le 8 avril, il n’est pas rentré à son hôtel après le déjeuner. »

Olivier Dubois est correspondant de l’hebdomadaire Le Point au Mali depuis 2015, il travaille également pour Libération.

Le GSIM, qui revendique cet enlèvement, est l’un des principaux groupes djihadistes au Mali, affilié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Il opère principalement dans le nord du pays.