🇫🇷 Manche : Acquitté d’un viol car l’accusé « n’avait pas conscience d’imposer un rapport sexuel ».

par Y.C.

L’accusé – originaire du Bengladesh – « n’avait pas les codes culturels » pour avoir conscience qu’il imposait un rapport sexuel par crainte ou par surprise, selon son avocat.

Ce mercredi, un jeune homme de 21 ans, qui comparaissait pour le viol et l’agression sexuelle de deux lycéennes, été acquitté, pour le viol, par la Cour d’Assises de la Manche. Les faits s’étaient déroulés en 2015.

Acquitté du viol malgré la « sincérité » de la plaignante

La Cour a jugé que le mis en cause n’avait pas conscience d’imposer un rapport sexuel à la lycéenne. Pour l’avocat de la défense, il « n’avait pas les codes culturels » pour en prendre conscience. En fin d’audience, le président a toutefois déclaré : « La décision de la Cour n’est pas une remise en cause de la sincérité » de la lycéenne, rapporte La Manche Libre.

Condamné pour l’agression sexuelle de l’autre étudiante

L’accusé, âgé de 18 ans au moment des faits, a été condamné à deux ans de prison avec sursis assortis d’une mise à l’épreuve. Il est désormais inscrit au fichier des délinquants sexuels, pour l’agression commise sur l’autre lycéenne, mineure. À l’issue de l’audience, il a pu quitter le Palais de Justice, libre.