🇫🇷 Manifestation du 1er mai : 7 individus mis en examen et placés sous contrôle judiciaire.

par Y.C.
La concession Renault située Boulevard de l'Hôpital a été détruite tout comme les véhicules se trouvant devant. (Photo Remy Buisine ©)

Les sept suspects ont été mis en examen pour « dégradation en réunion » et « participation à un groupement formé en vue de commettre des violences aux personnes ou des atteintes aux biens » par un juge d’instruction, dans la nuit de vendredi à samedi.

Les mis en cause ont également été placés sous contrôle judiciaire, contre l’avis du parquet qui avait demandé leur placement en détention provisoire selon une source judiciaire citée par BFMTV. Ils ont également reçu une interdiction de paraître en Île-de-France.

Le parquet de Paris va faire appel lundi de cette décision.

Parmi les sept suspects, quatre d’entre eux ont en outre été mis en examen pour refus de se soumettre à un prélèvement de leurs empreintes digitales ou de leur ADN.

109 personnes avaient été placées en garde à vue

Le 1er mai lors de la manifestation, environ 1200 black blocs s’étaient rassemblés et avaient commis de nombreuses dégradations et violences envers les forces de l’ordre. 283 personnes avaient été interpellées, 109 d’entre-eux avaient été placés en garde à vue.

Ce vendredi, une dizaine d’entre-eux ont été présentés devant le tribunal correctionnel de Paris. L’un des prévenu a écopé d’une amende de 1000 euros pour la détention d’un fumigène. Deux autres individus ont été relaxés tandis que d’autres ont obtenu un report de leur audience.

Actu17.