🇫🇷 Manifestation du 1er mai à Paris : 109 personnes en garde à vue, 31 commerces et 16 véhicules dégradés.

par Y.C.
La concession Renault située Boulevard de l'Hôpital a été détruite tout comme les véhicules se trouvant devant. (Photo Remy Buisine ©)

Le Préfet de police Michel Delpuech a communiqué ce mercredi matin, les chiffres des interpellations et dégâts causés par les casseurs lors de la manifestation du 1er mai à Paris.

Au total ce sont 109 personnes qui ont été placées en garde à vue. 31 commerces ont été dégradés, notamment le McDonald’s et la concession Renault situé Boulevard de l’Hopital (XIIIe), largement pris pour cible par les blacks blocs, estimés à environ 1200 hier.

283 personnes ont été interpellées hier, 153 ont été présentées à un OPJ (officier de police judiciaire). 44 individus ont donc été remis en liberté, fautes d’éléments permettant leur placement en garde à vue.

Des suspects venant de l’extrême-gauche

Il s’agit d’individus qui viennent essentiellement de l’extrême-gauche a précisé le Préfet de police de Paris.

Un seul blessé est à noter du côté des forces de l’ordre.

Les raisons de l’intervention à retardement des forces de l’ordre

Critiqué par les médias sur le dispositif policier et la lenteur de l’intervention lors des dégradations, Michel Delpuech a expliqué qu’il n’était pas possible d’intervenir immédiatement sur les blacks blocs étant donné qu’ils se trouvaient à proximité d’un millier de manifestants pacifistes. Le risque d’avoir des blessés étaient trop grand.

Actu17.