🇫🇷 Marseille : 2 victimes de faux braquages confondues.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

« Ce jour-là, on a eu trois déclarations de braquages : deux étaient fausses, et ces vaines investigations ont mobilisé six enquêteurs pendant deux jours… » a déclaré un policier.

À Marseille, la sûreté départementale a confondu deux plaignants qui avaient déclaré avoir été victimes de braquage alors qu’il ne s’agissait que de vols simples.

Une première affaire

La jeune femme avait signalé avoir été agressée par un individu porteur d’une arme de poing qui lui avait dérobé son téléphone. Les enquêteurs ont confondu la jeune femme après avoir visionné les enregistrements de la videosurveillance. Il ne s’agissait en définitive que d’un vol simple.

Pour sa défense, la pseudo-victime a déclaré vouloir obliger les policiers à diligenter une enquête approfondie.

Seconde affaire

Quant au jeune homme qui avait déclaré avoir été braqué avec un revolver à la sortie du cinéma et délesté de sa sacoche, il a été condamné à 300 euros d’amende pour fausses déclarations, relate La Provence.

Actu17.