🇫🇷 Marseille : Après une opération chirurgicale, elle «accouche» d’un gant et de 5 compresses.

par Y.C.
Illustration DR.

Subissant de violentes contractions, elle a expulsé… Un gant en latex et plusieurs compresses.

C’est un fait insolite qui s’est produit trois jours après son opération pour une ablation du col de l’utérus. La patiente, âgé de 48 ans, opérée par un gynécologue-obstétricien dans une clinique privée de Marseille le 6 avril 2017, a déposé plainte au civil.

Une expertise ordonnée par la Justice

Le Tribunal de Grande Instance de Marseille a ordonné une expertise médicale. Selon Me Humbert, avocat de la patiente, dès la fin de l’opération, cette dernière s’était plainte d’intenses douleurs, de vomissements et de difficultés à uriner. D’après l’avocat, devant les plaintes de la patiente, le médecin l’aurait qualifiée de « douillette ».

Compresses oubliées lors d’une opération : un problème courant ?

Le conseil de la victime a affirmé : « Des cas de compresses oubliées, j’en vois tous les mois, mais un gant chirurgical et 5 compresses, c’est du jamais vu  ! ».

Le texte de l’assignation en référé du médecin devant la Justice précise bien que le décompte du matériel lors d’une opération est de la responsabilité du chirurgien, rapporte Sud-Ouest.

Actu17.