🇫🇷 #Marseille Attaque au couteau : Gérard Collomb lance une enquête sur la remise en liberté du tueur.

Mauranne et Laura sont les deux victimes âgées de 20 ans, du tueur au couteau, à Marseille. (DR)

Ahmed Hanachi, le tueur au couteau de la gare Saint-Charles avait été placé en garde à vue à Lyon ce vendredi, avant d’être libéré samedi.

En situation irrégulière en France, le suspect aurait du être placé en centre de rétention administratif pour être expulsé. Il a été remis en liberté.

● La polémique enfle : que faisait le tueur de Marseille en liberté, alors qu’il avait été placé en garde à vue la veille de l’attaque ? Le suspect était pourtant en situation irrégulière sur le territoire français. Gérard Collomb a demandé l’ouverture d’une enquête à l’inspection générale de l’administration (IGA).

Une personne absente et un problème de place

● Selon différentes sources, deux problèmes se sont posés à la procédure.

Tout d’abord, la personne de permanence à la Préfecture du Rhône, qui devait signer « l’Obligation de quitter le territoire (OQTF) et le placement en centre de rétention de l’assaillant de Marseille, était absente » relate 20 minutes.

Pour une autre source, « Il y avait aussi un problème de disponibilité de place en rétention le samedi matin ».

Le tueur identifié par la Tunisie

● Le suspect a donc été remis en liberté ce samedi, à la veille de l’attaque, alors qu’il avait été interpellé à Lyon et placé en garde à vue pour un vol à l’étalage, d’un montant avoisinant 40 euros selon nos informations.

L’homme était également connu pour utiliser 7 identités différentes depuis 2005, comme l’a confirmé François Molins dans une conférence de presse ce lundi.

● Le tueur a été identifié comme étant Ahmed Hanachi, après que la Tunisie ait confirmé qu’il s’agissait de l’un de ses ressortissants, selon France 2. L’homme était également connu par la police tunisienne, pour des faits « de droit commun ».

Actu17.