Marseille : Des mineurs recrutés par des dealers pour caillasser les forces de l’ordre


Illustration. (photo Jose Hernandez Camera 51/shutterstock)

INFO ACTU17. Gênés depuis un mois dans leur trafic de drogue, des trafiquants de la cité Campagne Lévêque de Marseille (15e) se sont adjoints les services d’adolescents afin de dissuader les policiers d’intervenir dans leur quartier.

Ils ont été recrutés dans un but bien précis : s’en prendre aux policiers venus perturber le trafic quotidien d’un réseau de trafiquants des quartiers Nord. Selon nos informations, sept adolescents, âgés de 15 à 17 ans, ont été présentés, ce mardi 5 octobre, au parquet des mineurs du tribunal judiciaire de Marseille (Bouches-du-Rhône).

En garde à vue depuis dimanche, ils avaient été interpellés après avoir jeté une herse artisanale sous les roues d’une voiture de police qui venait de pénétrer dans la cité Campagne Lévêque, située dans le 15e arrondissement de la cité phocéenne. Après avoir tenté ainsi de ralentir le véhicule sérigraphié, mais sans y parvenir, plusieurs mineurs, postés sur les toits des immeubles alentours ont ensuite jeté divers projectiles en direction des policiers. Ces derniers ont pu éviter cette pluie de boules de pétanque, parpaings et autres pierres avant de se lancer à la poursuite de leurs assaillants.

« On a encore franchi une étape là »

Plusieurs d’entre eux ont été arrêtés alors qu’ils redescendaient des toits par une trappe d’accès. Toujours selon nos informations, la plupart d’entre eux, qui n’habitent pas la cité Campagne Lévêque, auraient reconnu avoir été spécialement « recrutés » par des trafiquants du quartier, pour agir de la sorte. « Ils sont venus se faire un billet pour empêcher la police d’intervenir dans cette cité, confie une source proche de l’enquête. Leur rôle était d’attendre sur les toits l’arrivée des forces de l’ordre pour ensuite leur balancer tout ce qu’ils avaient amassés comme projectiles. On a encore franchi une étape là… »

Près de 100 kg de cannabis et 25 000 euros saisis en un mois dans la cité

Cette volonté de s’en prendre aux policiers du secteur pourrait s’expliquer par les coups portés au trafic local par les forces de l’ordre. Toujours selon nos informations, au mois de septembre, les fonctionnaires de la Division Nord ont opéré plusieurs descentes dans cette cité, notamment du côté des bâtiments 22 et 23, dont les halls ont été littéralement « privatisés » par les dealers, afin de servir de points de vente. En un mois, près de 100 kg de résine de cannabis et plus de 25 000€ ont été saisis à Campagne Lévêque. Une dizaine de personnes liées à ce trafic ont également été arrêtées.

Et ce mardi 5 octobre, vers 18 heures, une soixantaine de policiers ont encore investi les parties communes de plusieurs bâtiments avant d’interpeller un homme en possession de 6000€ en liquide et d’un pistolet semi-automatique. « On a compris qu’on leur avait fait mal en septembre, souligne un policier de terrain. Le recrutement de ces gamins comme hommes de main pour s’en prendre à nous est une réaction à notre action ».