Marseille : Fermeture d’une école clandestine musulmane considérée comme « salafiste ».

par Y.C.
Jean-Michel Blanquer (Twitter / @jmblanquer )

Le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, en a fait l’annonce aujourd’hui.

Ce mardi, un établissement scolaire clandestin comportant « une vingtaine d’élèves » était en cours de fermeture, selon le ministre de l’Education. L’école musulmane, qualifiée de « salafiste », se situait dans le 14ème arrondissement de Marseille, dans les quartiers Nord. Jean-Michel Blanquer a tenu à préciser, au micro d’RMC, que « ce n’est pas la première et ce n’est pas la dernière ».

« Sous le régime de la scolarisation à domicile »


Le rectorat d’Aix-Marseille a révélé que les élèves étaient regroupés dans cet établissement mais étaient déclarés « sous le régime de la scolarisation à domicile ». « Désormais, lorsqu’une école peut poser un problème notamment du point de vue de l’ordre public ou du point de vue du respect des règles de base de l’Éducation nationale, […] nous nous sommes mis en situation de pouvoir la fermer » a indiqué le rectorat, précisant que le Parquet avait été saisi.

Le ministre a déclaré que « ces enfants seront re-scolarisés dans des écoles publiques, leurs familles seront reçues », dénonçant un « phénomène de société ».