Marseille : Les policiers découvrent un pistolet mitrailleur dans un box et sont attaqués par une dizaine d’individus


Illustration. (Shutterstock / Andrea Nissotti)

Appelés pour un vol par effraction en cours dans les garages d’une résidence, les policiers ont découvert un pistolet mitrailleur entreposé. Une dizaine d’agresseurs ont tenté de libérer de force deux suspects interpellés.

INFO ACTU17. Un policier a été blessé et un véhicule de police endommagé, durant cette intervention qui s’est déroulée dans la nuit de lundi à mardi, à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Un équipage de police est intervenu dans une résidence située rue Albert dans le 13ème arrondissement de la cité phocéenne, ce lundi vers 23 heures. Un riverain venait de signaler la présence de quatre suspects en train de forcer un box.

Les fonctionnaires sont parvenus à interpeller un individu sur place, tandis que ses complices prenaient la fuite. Un équipage de la brigade anticriminalité (BAC), qui convergeait également sur les lieux, a interpellé un second suspect dans la foulée.

Des scooters volés, et un pistolet mitrailleur

Le box initialement annoncé comme étant « forcé » semblait être ouvert et utilisé de manière clandestine. À l’intérieur, les policiers ont découvert la présence de deux scooters signalés volés, faussement immatriculés.


Mais, fait plus inquiétant, ils ont aussi mis la main sur un pistolet mitrailleur Uzi, approvisionné et chambré en cartouches de 9 mm, accompagné de munitions. Le tout a été saisi.

Un policier blessé et un véhicule administratif dégradé

Rapidement, l’information qu’une opération de police était en cours s’est diffusée dans le secteur et une dizaine d’individus ont tenté de libérer les deux interpellés. Les fonctionnaires ont subi des jets de projectiles. Un pavé a heurté violemment l’un d’entre eux à une cuisse, selon une source policière. Il a été blessé mais son état n’a toutefois pas nécessité d’hospitalisation.

Les intervenants ont fait appel à des renforts. En l’attente, les heurts se sont poursuivis et un véhicule de police a été dégradé par des projectiles. Les renforts ont permis de disperser les émeutiers, et de mener l’opération jusqu’à son terme.