🇫🇷 Marseille : Un individu suspect interpellé gare Saint-Charles. Un dispositif s’apparentant à une bombe découvert.

par Y.C.
Illustration.

Fin de notre direct, merci de nous avoir suivi.

19h40. Le procureur de Paris François Molins n’a, pour l’heure, pas estimé nécessaire de saisir le parquet antiterroriste selon les informations de La Provence.

Le maire de Marseille de son côté évoque un « homme aux intentions terroristes évidentes ».

Une enquête a été ouverte pour « association de malfaiteurs en vue de commettre un crime ».

17h30. La police judiciaire est saisie de l’affaire a déclaré Olivier de Mazières, le préfet de police des Bouches-du-Rhône.

« L’enquête commence et elle nous permettra de déterminer s’il y avait un danger réel et si oui et quelles étaient les motivations de cet individu. Ce que je peux vous dire pour le moment, c’est que dans le sac de l’individu arrêté, il n’y avait aucun élément qui pouvait justifier un danger immédiat » a-t-il ajouté.

Des déclarations qui indiquent que le liquide conditionné dans le flacon découvert dans le sac à dos, que nous évoquons ci-dessous, n’est pas une matière explosive.

C’est une voyageuse qui aurait alerté les militaires Sentinelle après avoir repéré le suspect. Les militaires ont ensuite fait appel à la police.

16h15. L’opération de déminage est terminée.

Selon nos informations, un liquide pour l’heure non identifié, conditionné dans un flacon, se trouvait dans le sac à dos du suspect placé en garde à vue. Le flacon était relié à un dispositif électronique ainsi qu’à un système anti-arrachement. Un téléphone était relié au tout.

Pour l’heure, les démineurs n’ont pas confirmation qu’il s’agit d’un liquide explosif.

Une conférence de presse des autorités est à venir. La gare vient d’être rouverte au public

15h55. L’opération de déminage est toujours en cours. La gare reste inaccessible au public.

14h10. Le suspect a été placé en garde à vue et refuse de parler. Son sac à dos contient également, en plus de fils et de batteries, un liquide qui est aussi analysé par le déminage selon La Provence.

L’homme déclare toutefois être Russe et que son sac ne contient pas d’explosif.

14h00. Le suspect a été conduit dans un commissariat. Dans la voiture des policiers, l’homme a hurlé « Je ne suis pas Charlie » indique LCI. Son sac est toujours en cours d’inspection par les services de déminage.

13h20. C’est un militaire de l’opération Sentinelle qui a repéré un homme suspect gare Saint-Charles, à Marseille, ce samedi. La gare est évacuée depuis environ 30 minutes.

L’homme interpellé porte un sac à dos d’où dépassent des fils électriques et des batteries notamment selon les informations de La Provence.

Le suspect a refusé de décliner son identité et serait d’origine tchétchène selon le quotidien.

Le déminage a été sollicité et va procéder à l’analyse du sac à dos de l’homme.

Actu17.