🇫🇷 Marseille : Un policier de la DGSI se fait voler son pistolet automatique au restaurant.

par Y.C.
Un Sig Sauer SP2022. (Photo illustration Drouillet Dreumont)

Imprudence certaine…

Ce jeudi lors de sa pause de midi, un fonctionnaire de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI), en charge de la lutte anti-terroriste notamment, s’est fait dérober son arme de service. Le fonctionnaire était attablé à la terrasse d’un restaurant de la place Thiars dans le premier arrondissement de Marseille.

Sa sacoche disparaît

Le policier s’est rendu compte que sa sacoche, accrochée au dossier de sa chaise, avait disparu. À l’intérieur se trouvait son arme de service… Rapidement, le fonctionnaire de police a donné l’alerte et un vaste dispositif policier s’est mis à la recherche de l’arme dans les lieux alentours : poubelles, recoins du quartier, en vain.

La vidéosurveillance de la ville fait avancer l’enquête

Simultanément, les enregistrements du réseau de caméras de surveillance de la ville ont été visionnés. C’est ce système qui a permis aux policiers de retrouver la trace du voleur, une heure et demi plus tard.

Il s’agissait en fait d’une mendiante, voleuse « de haut vol » selon des habitants du quartier qui la connaissent, âgée d’une soixantaine d’années. Elle a été repérée sur le marché de Noailles dans le même arrondissement.

L’auteur présumée interpellée, sans l’arme à feu

La femme ainsi repérée a été interpellée et placée en garde à vue à la Division Centre. Elle portait sur elle 2 500 euros.

Une somme d’argent qui laisse penser aux enquêteurs qu’elle a pu revendre l’arme à feu qu’elle ne portait plus sur elle, comme le raconte La Provence qui révèle les faits.

Cette négligence pourrait coûter cher au policier, responsable de son arme.

Actu17.