🇫🇷 Marseille : Un policier incarcéré pour non-respect de son contrôle judiciaire.

par Y.C.

Le policier qui avait tué un individu, vraisemblablement en légitime défense, a été placé en détention pour non-respect des obligations de son contrôle judiciaire. 

Courant janvier, un brigadier de police de 50 ans avait échangé des coups de feu avec un individu, alors qu’il se trouvait hors-service. Ce dernier était décédé de ses blessures.

Mis en examen pour homicide volontaire, le brigadier a été laissé libre sous contrôle judiciaire.

Un pistolet découvert à son domicile

Le parquet de Marseille a été informé que l’intéressé ne respectait pas les obligations qui lui avaient été imposées.

La semaine dernière, une perquisition a été effectuée au domicile du policier et un pistolet Glock a été découvert. Placé en garde à vue pour dans les locaux de l’IGPN, le brigadier a déclaré s’être armé, illégalement, en raison des menaces qu’il recevait depuis sa mise en examen.

Incarcéré en l’attente du procès

Il a comparu devant le tribunal correctionnel qui a révoqué son contrôle judiciaire.

Le fonctionnaire a été placé en détention jusqu’à la date de son procès, le 5 octobre.

Selon Me Pandelon, avocat du policier, il s’agit d’un « traitement sévère au regard des peines normalement prononcées pour ce type d’infraction et avec un casier judiciaire vierge », rapporte Le Figaro.

Actu17.