Marseille : Une avocate condamnée à 6 mois de prison pour abus de confiance sur une mineure


Illustration (Adobe Stock)

Le ministère public avait requis une dispense de peine pour l’avocate. La Cour ne l’a pas suivi.

Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné une avocate à 6 mois de prison avec sursis, ce vendredi. La prévenue était poursuivie pour un abus de confiance sur une cliente âgée de 15 ans.

L’adolescente s’était vu octroyer 26 000 euros par la commission d’indemnisation des victimes (CIVI) après une violente agression. Mais la femme de loi lui reversait son dû au compte-gouttes, rapporte France Info.

Des remboursements très modestes

La cliente de l’avocate malhonnête avait été poignardée en septembre 2011 dans le métro marseillais. Les 26 000 euros de dommages et intérêts lui avaient été octroyés en mars 2015.

C’est à partir de là que la relation avocate-cliente s’est gâtée. L’auxiliaire de justice lui versait uniquement des petites sommes en liquide, parfois sur la voie publique. Elle pouvait aussi émettre des virements modestes, en bref : « des cacahuètes », résumera le président à l’audience.


Chèques impayés et plaintes

Le magistrat a d’ailleurs fait remarquer que la restitution de son dû avait été laborieux évoquant « plaintes » et « chèques impayés ».

L’avocate qui a reconnu avoir commis une « erreur », a tenté de convaincre en faisant part de sa situation financière difficile. C’est ainsi que sa dette n’avait été totalement remboursée que deux jours avant l’audience, avec un versement de 200 euros.

6 mois de prison avec sursis

Malgré les réquisitions du ministère public à une dispense de peine, le tribunal a jugé l’avocate coupable et l’a condamnée à 6 mois de prison avec sursis.