🇫🇷 Marseille. Une crèche déménage à cause de la criminalité : Les parents «devaient être validés par le gang».

par Y.C.
Illustration D.R.

Une situation qui illustre la tension dans certains quartiers de la ville.

Située dans la cité de la Busserine dans le 14ème arrondissement de Marseille, la « Crèche de l’Oeuf » était aux premières loges lorsqu’un commando d’individus encagoulés avait fait usage de Kalachnikov, fin mai.

Un impact de balle dans la palissade

La direction de la crèche, gérée par Auteuil Petite Enfance, a décidé de « prendre ses responsabilités » car l’établissement faisait face à « des événements réguliers depuis trois ans », selon une responsable. Durant les dernières années, les employés ont constaté la présence d’un impact de balle dans une palissade justement montée pour préserver l’établissement de l’extérieur. Selon la responsable : « Les derniers événements ont mis en évidence la difficulté d’assurer la sécurité des enfants, des familles et du personnel ».

Les visiteurs « validés par le gang »

Valérie Moulinier, déléguée générale d’Auteuil Petite Enfance explique : « Il n’y a jamais eu d’incident grave, mais on devait s’arranger avec le contexte, c’était une charge mentale difficile à assumer », illustrant ses propos par un exemple emblématique des problèmes rencontrés par de nombreux habitants de la cité phocéenne : « Les gens qui rentraient dans les locaux devaient être validés par le gang, en particulier les hommes », soupçonnés par les trafiquants d’être des policiers en civil.

Une solution recherchée

Les services de la CAF, de la Mairie et de l’État sont à pied d’oeuvre pour trouver une solution de « proximité » pour déplacer la crèche, rapporte Midi Libre.

Actu17.