🇫🇷 Mayotte : Un policier mis en examen après avoir scénarisé le vol de son arme qu’il avait en fait perdue.

par Y.C.
Un Sig Sauer SP2022. (Photo illustration Drouillet Dreumont)

Pour brouiller les pistes, le policier de la DGSI avait mis en scène tout un scénario…

Dimanche après-midi, un vaste dispositif de recherches avait été mis en oeuvre à Mayotte pour tenter de retrouver les malfaiteurs. Un policier de la DGSI, en poste à Dzaouzi en Petite Terre, avait affirmé avoir été violemment attaqué par deux individus encagoulés alors qu’il se trouvait seul dans les locaux de police.

Ligoté et séquestré

Le fonctionnaire de police avait raconté avoir été ligoté et séquestré pendant que les deux malfaiteurs faisaient main basse sur deux armes de poing administratives. Les gendarmes de la section de recherches avaient été chargés des investigations.

Le policier a tout inventé

Ce mardi matin, le policier est passé du statut de victime à celui de mis en examen pour « dénonciation de crime imaginaire » et « vol aggravé ». L’enquête de gendarmerie a permis de le mettre face à ses contradictions. Il aurait tout inventé pour tenter de cacher la perte de son arme de service, rapporte Mayotte la 1ère.

Actu17.