Melun : A l’énoncé du verdict, l’homme qui doit être conduit en prison parvient à prendre la fuite.


Le tribunal de grande instance de Melun. (capture écran Google view)

Un homme de 25 ans qui venait d’être condamné à 2 ans et demi de prison avec mandat de dépôt, est parvenu à quitter le tribunal correctionnel de Melun (Seine-et-Marne). Sa cavale n’a pas duré longtemps…

INFO ACTU17. Il était environ 20 heures ce lundi soir au tribunal correctionnel de Melun lorsque le verdict est tombé pour un individu âgé de 25 ans, bien connu des services de police.

Ce dernier était jugé pour des faits de « violences aggravées », « menaces de mort réitérées », « appels téléphoniques malveillants » et « conduite sans permis en état de récidive ». À l’énoncé du verdict le condamnant à 2 ans et demi de prison assortis d’un mandat de dépôt, l’homme s’est brusquement levé, a violemment poussé la policière qui se trouvait à côté de lui et a pris la fuite en courant, sans pouvoir être rattrapé.

Mais les forces de l’ordre n’ont pas mis longtemps à retrouver la trace du fuyard. Les policiers du Groupe d’appui judiciaire (GAJ) qui étaient en charge de cette affaire, se sont rendus au domicile de son ex-compagne. L’homme en cavale ne s’y trouvait pas mais les enquêteurs ont décidé de mettre en place un stratagème pour attirer le fuyard.

Les policiers trompent le coupable… et l’interpellent

Se faisant passer pour l’un de ses amis, les policiers sont parvenus à entrer en contact avec l’homme en fuite et lui ont donné rendez-vous à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne). Ce dernier est bien venu vers 22 heures, avec un complice. Les policiers n’ont eu qu’à les cueillir.


Les deux hommes ont été placés en garde à vue. Les premières investigations ont montré que son complice était déjà en train de préparer le départ du coupable vers le Maroc… L’homme est finalement resté en France puisqu’il a depuis été écroué.