Meurthe-et-Moselle : À 19 ans, il extorque de l’argent à sa grand-mère et la terrorise


Illustration. (Shutterstock)

La victime hébergeait son petit-fils, qui lui a fait vivre un enfer.

Alors qu’il était logé chez ses grands-parents depuis un an, un jeune homme de 19 ans originaire de Toul (Meurthe-et-Moselle) les a menacés de mort et n’a pas hésité à casser des meubles chez eux pour obtenir de l’argent.

Armé d’un couteau

La situation a dégénéré le 5 juillet dernier, lorsque le petit-fils qui demandait une énième fois de l’argent à ses grands-parents s’est heurté à un refus de son grand père. Le jeune homme a quitté leur domicile avant d’y revenir en furie, et d’y détruire des meubles.

Il s’est ensuite emparé d’un couteau et a menacé de « crever » son grand-père. Alertés, les gendarmes l’ont interpellé. Il a été laissé libre à l’issue de la procédure, mais avec interdiction de s’approcher de l’habitation de ses grands-parents.

Il leur extorque de l’argent pour une dette de stupéfiants

Malgré son contrôle judiciaire, le jeune homme est revenu le 23 juillet chez ses grands-parents. À la recherche d’une solution pour éponger une dette de stups de 600 euros, il n’a pas hésité à menacer sa grand-mère.


Selon ses propres déclarations aux enquêteurs : « Il faut parfois lui mettre un coup de pression pour qu’elle donne de l’argent ». Partant de ce postulat, le petit-fils l’a menacée de lui voler sa voiture, puis de faire une descente avec ses potes pour « tout retourner », relate L’Est-Républicain.

Contrainte, la grand-mère a finalement retiré 80 euros pour les lui donner… Puis de nouveau 70 euros, face à la menace. C’est finalement son père, avisé par la victime, qui est venu mettre un terme à l’extorsion.

Prison ferme

Ce vendredi, le tribunal correctionnel de Nancy a condamné le jeune homme à 8 mois de prison dont 3 mois de prison ferme. Il a en outre interdiction d’entrer en contact avec ses grands-parents.