Meurthe-et-Moselle : Il percute 2 véhicules de police à bord d’une voiture volée


Illustration Actu17 ©

Un contrôle routier a basculé en une folle course-poursuite dans les rues de Lunéville (Meurthe-et-Moselle), lorsqu’un automobiliste a refusé d’obtempérer aux injonctions des policiers.

Une patrouille de policiers en civil a décidé de procéder au contrôle routier d’une Renault Mégane, mardi peu avant 1 heure du matin, au niveau de la rue Saint-Anne. En voyant que les fonctionnaires s’intéressaient à lui, le conducteur a préféré prendre la fuite.

Course-poursuite

Il a accéléré et pris tous les risques pour tenter de se soustraire au contrôle. Une course-poursuite s’est engagée : feux rouges grillés, contresens pris à grande vitesse, zigzags. Le chauffard a même perdu un pare-chocs en percutant un panneau de signalisation, relate L’Est Républicain.

2 véhicules de police endommagés

Appelés en soutien, deux autres véhicules de police de Lunéville et de Dombasle sont venus prêter main forte à leurs collègues. En se rapprochant du fuyard, les renforts ont été percutés à plusieurs reprises. Ils sont finalement parvenus à bloquer le chauffard.

Ce dernier, âgé de 31 ans, a été interpellé alors que son passager prenait la fuite en courant. L’homme, âgé de 36 ans, a été arrêté à son tour mais s’est débattu, contraignant les policiers à user d’un pistolet à impulsion électrique.


Voiture volée et drogue

Bonne pioche pour les policiers qui ont constaté que la Renault Mégane était volée. En outre, ils ont découvert dans l’habitacle 250 grammes d’héroïne. Enfin, le chauffard circulait sans permis et sans assurance. Les deux acolytes ont été placés en garde à vue.

Le passager a rendez-vous avec la justice le 14 septembre prochain. Le conducteur, pour sa part, a fait l’objet d’une comparution immédiate devant le tribunal pour « refus d’obtempérer », « conduite sans permis », « dégradation de biens publics et privés », « violences sans ITT » et enfin « transport, détention, acquisition et cession de stupéfiants ».