🇲🇽 Mexique : L’État arrête 205 policiers municipaux et découvre 20 usurpateurs en uniforme.

par Y.C.
La police d’État surveille les policiers de Tehuacan désarmés. DR.

Les autorités mexicaines ont lancé une vaste opération policière pour lutter contre la criminalité organisée et la corruption.

Au Mexique ce jeudi, l’État a pris le contrôle de la Police Municipale, de la prison, du service de la circulation et des secours de Tehuacan, soupçonnés de collusion avec le narcotrafic et la criminalité organisée.

Le secrétaire général de l’État de Puebla a affirmé : « Les pistes d’enquête nécessaires seront explorées. Nous sommes préoccupés par les omissions et les complicités possibles qui peuvent exister avec le crime organisé, il y a des anomalies et nous enquêtons ».

205 policiers arrêtés dont… 20 faux agents

Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’interpellation massive des policiers municipaux a permis aux autorités de se rendre compte qu’au moins vingt d’entre eux, en uniforme, n’étaient pas des vrais policiers. Le secrétaire de la Sécurité Publique de Puebla a déclaré à ce sujet : « Vingt étaient en situation irrégulière, ils n’étaient pas enregistrés, n’avaient pas passé les examens de contrôle et tests de confiance ».

113 policiers recherchés

Plus d’une centaine de policiers, qui ne travaillaient pas jeudi, sont passés au travers des mailles du filet en ne se présentant pas aux convocations. Ils sont activement recherchés selon un responsable : « Nous enquêtons sur les raisons pour lesquelles ils ne se sont pas présentés, y compris les commandants. Nous les cherchons ».

Tehuacan est la troisième municipalité de l’État de Puebla à faire l’objet d’une prise de contrôle du gouvernement, rapporte BFMTV.

Actu17.