Mobilisation des lycéens à Marseille : Des trafiquants de drogue mitraillent profs et élèves avec des lanceurs de paintball.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

C’est une scène à peine croyable qui s’est déroulée devant un établissement scolaire des quartiers Nord de la cité phocéenne.

Mercredi vers 11 heures, la manifestation de lycéens qui se tenait devant le lycée Saint-Exupéry à Marseille a complètement dégénéré. Plusieurs dizaines d’individus venus d’une cité voisine ont mitraillé élèves et professeurs avec du paintball. Il s’agirait d’un « avertissement ».

 « Ils sont revenus à 20 ou 30 et ont tiré »

Selon un témoin sur place qui s’est confié à La Provence, « un type s’est pointé, il a gueulé dans tous les sens, mais personne ne l’a vraiment écouté ». Probablement énervé par son impuissance à faire cesser le trouble, « ils sont revenus à 20 ou 30 et ils ont tiré avec des Paintball. On était couverts de peinture jaune, la façade est refaite ! », selon la même source.

 « La prochaine fois, ce ne sera pas de la peinture »

Selon des riverains témoins des faits, les assaillants proviendraient de la cité voisine Campagne-Lévêque, connue comme étant l’un des plus gros « plans stups » de Marseille. « C’est un premier avertissement : la prochaine fois ce ne sera pas de la peinture » auraient lancé les trafiquants, gênés dans leur business. Les services de police, alertés, ont tenté de retrouver les assaillants, en vain.