🇮🇩 Monaco : La police monégasque tire sur un fuyard finalement interpellé à Nice.

par Y.C.
Illustration DR.

L’automobiliste a refusé d’obtempérer aux injonctions des policiers monégasques.

Samedi vers 23 heures, suite à un différend, les policiers sont intervenus devant un hôtel de Monaco. Un automobiliste qui a eu l’altercation a refusé de se soumettre à un contrôle des policiers de la Sûreté Publique.

Il prend la fuite, la police fait feu

Au volant de sa Mercedes, l’homme au comportement « menaçant et dangereux » a préféré prendre la fuite. Les agents ont tiré sur la voiture et ont crevé l’un de ses pneus. Cela n’a pas empêché le fuyard de poursuivre sa route sur la Moyenne Corniche en direction de Nice. Il est parvenu à quitter la Principauté. Un policier monégasque a été légèrement blessé dans cette intervention.

Les gendarmes prennent le relais

Alertés par leurs collègues de Monaco, les gendarmes de la compagnie de Menton ont repéré le conducteur en fuite et l’ont pris en chasse. La course-poursuite s’est terminée une demi-heure plus tard devant la gare ferroviaire de Riquier à Nice.

Le fuyard interpellé

Policiers et gendarmes ont intercepté le chauffard et ont procédé à son interpellation. L’homme, âgé d’une quarantaine d’années conduisait ivre.

D’après les premières investigations des policiers de la Sûreté Départementale de Nice, un différend aurait eu lieu entre le mis en cause et le portier d’un hôtel de Monaco.

Collaboration entre Monaco et la France

Le quadragénaire, déjà connu pour outrage, a été laissé libre à l’issue de sa garde à vue ce dimanche. Il s’est vu notifier une convocation par un Officier de Police Judiciaire (COPJ) pour une audience en justice ultérieure.

Le Parquet niçois attend une demande d’entraide internationale de la part de la justice monégasque. Elle permettra aux policiers de Monaco d’auditionner le mis en cause, sur le territoire français, dans le cadre d’une commission rogatoire, rapporte Nice-Matin.

Actu17.