🇫🇷 Mondial 2018 : 2 morts, 90 personnes en garde à vue et 149 véhicules incendiés en Île-de-France après la finale.

par Y.C.
Les Champs-Élysées ont été le théâtre de nombreuses scènes de violences, dégradations et pillages la nuit dernière. (photo Remy Buisine)

De nombreux incidents violents ont éclaté en région parisienne et notamment à Paris, après la victoire de l’équipe de France face à la Croatie, en finale de la coupe du monde de football. Des scènes de pillages ont également eu lieu.

Les violences ont duré une longue partie de la nuit, sur et autour des Champs-Elysées, où des magasins ont été dégradés et pillés pour certains, notamment le Drugstore Publicis, le magasin Adidas, un Intermarché ou encore un magasin de deux-roues.

Des kiosques à journaux ont également été incendiés et d’autres vitrines saccagées, comme celle du Bistro Romain ou de la boutique du PSG.

Dans le même temps, les forces de l’ordre ont été prises à partie par des groupes d’individus, repliquant par des moyens lacrymogènes mais aussi par des canons à eau. Après l’évacuation de l’avenue des Champs-Elysées peu après minuit, plusieurs groupes de casseurs sont revenus sur place. Une situation tendue qui s’est poursuivie jusqu’à environ 4 heures du matin.

Une centaine d’interpellations

Le Préfet de police a évoqué des groupes de casseurs ce lundi matin et des pilleurs. Une douzaine de magasins sur les Champs-Élysées ont été la cible de ces individus selon Michel Delpuech.

Le Préfet a annoncé que 102 personnes avaient été interpellées, 90 d’entre-elles ont fait l’objet d’un placement en garde à vue. 292 personnes en France au total ont été privées de libertés selon les chiffres du Ministère de l’intérieur.

Par ailleurs, un homme a été gravement blessé lors d’une rixe au cours de la nuit, entre deux bandes violentes à l’angle Champs-Elysées/Presbourg. Il a été conduit à l’hôpital dans un état d’urgence absolue.

Deux hommes ont trouvé la mort

Un homme a trouvé la mort durant la nuit, alors qu’il prenait le périphérique parisien à contre sens, sur un deux-roues, sans casque à la hauteur de la porte de Champerret. Ce dernier a percuté une voiture puis un autre deux-roues détaille LCI. Les secours n’ont pu le réanimer.

Un second individu est mort la nuit dernière vers 1 heure du matin, dans le XIIIe arrondissement selon nos informations. La victime âgée de 18 ans a été la cible de plusieurs tirs de pistolet à grenaille. Malgré les efforts des secours, il est décédé. Une affaire qui n’a pour l’heure pas de liens directs avec les festivités de la coupe du monde.

Ce sont par ailleurs 149 véhicules qui ont été incendiés durant la nuit selon les chiffres communiqués par LCI.

Près de 900 personnes secourues par les pompiers

Au cours des festivités et des violents incidents hier soir et durant la nuit, 401 personnes ont été prises en charge par les pompiers, 70 ont été hospitalisées a indiqué la Préfecture de police.

Dans la fan zone face à la Tour Eiffel, ce sont 445 personnes qui ont été secourues par les pompiers, notamment pour des malaises dûs à la chaleur.

Retrouvez toutes nos images et nos informations concernant ces incidents, ici.

Actu17.