Montargis : Un homme se jette du dixième étage avec son bébé de 20 mois


Illustration. (Adobe Stock)

Un père de famille a sauté du 10ème étage avec son bébé de 20 mois à Montargis (Loiret) ce jeudi. Ils sont tous les deux décédés. Le terrible drame s’est produit sur fond de séparation conflictuelle.

Il était malheureusement trop tard à l’arrivée des secours. Un couple ayant un bébé de 20 mois et vivant dans le pays de Gex (Ain), était dans une situation de séparation difficile depuis plusieurs mois raconte Le Progrès. Une audience s’était tenue il y a deux semaines au tribunal de Bourg-en-Bresse dans le cadre de cette procédure.

Ce jeudi, le père de famille aurait indiqué à sa compagne qu’il se rendait à Montargis, où il vivait par le passé. Inquiète, cette dernière qui habite à Prévessin-Moëns, s’est présentée à la gendarmerie d’Ornex. Les militaires ont lancé des recherches pour retrouver cet homme de 40 ans, qui se trouvait bien dans le Loiret.

Un message d’adieu

Mais à leur arrivée, l’horreur. Le père s’était présenté vers 14 heures à la porte d’une habitante du quartier du Grand-Clos à Montargis, expliquant qu’il souhaitait prendre des photos avec son bébé sur le balcon, car il avait vécu ici par le passé, a indiqué le procureur de la République de Montargis, Loïc Abrial. L’occupante a accepté et a laissé le père avec son enfant entrer dans son appartement situé au 10ème étage.

Le quadragénaire s’est dirigé vers le balcon d’où il a sauté avec son nourrisson. L’enquête va maintenant devoir déterminer, notamment, si le père a jeté son enfant où s’il s’est jeté dans le vide avec lui. Selon France Bleu, l’homme a envoyé un message d’adieu à toute sa famille avant de commettre l’irréparable.

L’habitante n’a pas encore pu être interrogée par les enquêteurs, elle est sous le choc et a été transportée à l’hôpital. Les investigations ont été confiées au commissariat de Montargis. L’homme était « a priori dans un contexte de séparation conflictuelle » a déclaré le procureur de la République. Les deux corps seront autopsiés.