🇫🇷 #Montauban Un ressortissant algérien en situation irrégulière, connu de la justice, viole une femme de 81 ans.

Illustration. (photo DGPN)

Le crime sordide fait déjà l’objet de nombreuses questions, tout comme l’attaque au couteau de Marseille : que faisait un homme en situation irrégulière, sous le coup d’une procédure pour violences aggravées, en liberté ? Une femme de 81 ans a été violée par un individu, algérien, en situation irrégulière en France, connu de la justice.

● A Montauban, vendredi dernier, une personne âgée a demandé à une amie, âgée de 81 ans, de garder sa maison, dans le quartier Lalande, le temps de se rendre au commissariat pour y déposer plainte contre un homme qui avait tenté de lui voler sa voiture.

● C’est alors qu’un individu s’est introduit dans ce domicile avant de se jeter sur la femme âgée de 81 ans, seule dans la maison, et de la violer.

Le suspect était sous contrôle judiciaire

● L’auteur présumé est un ressortissant algérien âgé de 38 ans, en situation irrégulièrement en France. L’homme était déjà sous le coup d’une procédure pour violences aggravées à Paris mais était également sous contrôle judiciaire.

● Ce dernier a été interpellé en flagrant délit mis en examen pour « viol sur une personne vulnérable » et écroué.

● La maire LR de Montauban Brigitte Barèges a déclaré ne pas comprendre qu’un individu en situation irrégulière, déjà sous le coup d’une procédure, ne soit pas expulsé de France.

Mais la loi est claire comme le rappelle La Dépêche, une personne sous contrôle judiciaire ne peut être expulsée avant son jugement.

● L’élu a également déclaré que l’État cachait « la vérité sur le nombre d’étrangers en situation irrégulière ou demandeurs d’asile sur notre sol » et souhaiterait avoir accès à la liste des « fichés S » dans sa ville.

Actu17.