🇫🇷 Montpellier : 5 policiers de la BAC braqués au fusil de chasse après des coups de feu.


Illustration Actu17 ©

Un drame a été évité de justesse.


Jeudi vers 8 heures, des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) sont intervenus dans le quartier des Aiguerelles à Montpellier suite à des coups de feu entendus par des riverains.

Un différend qui a dégénéré

L’intervention policière est le point d’orgue d’un différend qui s’étalait depuis le début de la semaine, relate E-Métropolitain. Après les coups de feu, lorsque les cinq policiers de la BAC sont finalement arrivés sur place, ils se sont retrouvés face à un homme armé dans son domicile.

Plusieurs armes blanches et un fusil

Le jeune homme, âgé de 28 ans, était porteur de plusieurs armes blanches et d’un fusil de chasse. En furie, il menaçait et insultait les fonctionnaires de police.

Le père intervient en rage

Soudain, le père du jeune homme, âgé de 58 ans est arrivé sur place, s’est saisi du fusil tenu par son fils et l’a pointé en direction des policiers. Dans un réflexe salvateur, l’un des agents a sauté sur le quinquagénaire en rage et l’a désarmé.

L’homme se saisit d’une arme de poing

Mais le père est parvenu a se saisir d’un pistolet posé sur un meuble et a de nouveau braqué les policiers. Fort heureusement il s’agissait d’un gomme-cogne (un pistolet de défense tirant des  balles en caoutchouc, ndlr). Les fonctionnaires ont neutralisé l’agresseur et l’ont interpellé. Il a été placé en garde à vue au commissariat central, où les policiers ont déposé plainte, relate E-Metropolitain.

Actu17.