Montpellier : Un militaire en permission blessé à la tête par un tir de lanceur de balle de défense.

Selon la police, la victime aurait été touchée par un projectile de Lanceur de  balle de défense (LBD 40) qui aurait ricoché.


Samedi vers 22h30 à proximité des halles Castellane à Montpellier, un militaire en permission a été grièvement blessé sous un oeil, par un tir de LBD 40. Le jeune homme âgé d’une vingtaine d’années sortait d’un restaurant avec trois de ses camarades, lorsqu’il a été touché, rapporte E-Metropolitain.

« On a entendu trois tirs »

Selon un témoin, la victime « sortait du restaurant. Ils étaient quatre militaires en permission. Ils m’ont dit qu’ils devaient repartir en Lybie. Là, ils n’avaient rien demandé à personne. On a entendu trois tirs de Flash-ball. Eux sortaient du restaurant place Jean-Jaurès. Il l’a pris dans la tête. Il n’était pas bien du tout. Il s’est affaissé sur les marches de la terrasse », rapporte Midi-Libre.

Interpeller un casseur

Selon une source policière, les fonctionnaires faisaient une charge pour interpeller un casseur, après avoir été caillassés : « Ils ont répondu par deux tirs en direction de la foule qui les attaquait, en faisant usage du lanceur de balle de défense. Sans doute par ricochet, la balle est venue blesser un militaire en permission qui sortait d’un restaurant de la place Jean-Jaurès. Ce serait malheureusement un dommage collatéral ». Une version que les enquêtes judiciaire et administrative en cours devront vérifier.

Le militaire blessé a été pris en charge par les sapeurs-pompiers et hospitalisé urgence à Gui-de-Chauliac.