Montrouge : Jetée par la fenêtre, une fillette de 2 ans survit miraculeusement à une chute de 10 étages


Illustration. (MG White/shutterstock)

Une fillette de 2 ans a été jetée par la fenêtre et a fait une chute de 10 étages à Montrouge (Hauts-de-Seine), le soir du réveillon. Ce geste qui aurait pu coûter la vie à cette enfant, est celui d’une adolescente de 17 ans qui souffre d’un déséquilibre mental.


Il a fallu un véritable miracle pour que cette petite fille de deux ans ne perde pas la vie. Elle a survécu à une chute de 10 étages et ne devrait avoir aucune séquelle explique Le Parisien. Le drame s’est produit le soir du réveillon du nouvel an, dans un appartement de la rue du 11-Novembre à Montrouge.

Les parents de la petite fille avaient invité un couple d’amis dont la fille est âgée de 17 ans. Cette dernière souffre d’un déséquilibre mental et psychomoteur sévère. Durant la soirée, elle a soudainement attrapé la fillette et l’a jetée par la fenêtre. L’enfant a atterri sur des buissons qui ont amorti sa chute, évitant une terrible tragédie.

Le regard de l’homme qui l’a agressée sexuellement

L’adolescente a été interpellée et placée en garde à vue. Face aux enquêteurs, elle a reconnu les faits et a expliqué qu’elle avait vu dans le regard de la fillette, celui de l’homme qui l’a agressée sexuellement il y a trois ans. Ce dernier, âgé de 59 ans, qui était chargé d’accompagner l’adolescente dans un établissement de soins, a été condamné ce lundi par le tribunal correctionnel de Nanterre expliquent nos confrères.

Le procès s’était déroulé il y a quelques semaines. Le quinquagénaire a écopé d’une peine de trois ans de prison de sursis probatoire dans cette affaire.


Au cours de la garde à vue de la mise en cause, un psychiatre a déterminé que son discernement était aboli au moment où elle a jeté la fillette par la fenêtre. Elle fera prochainement l’objet d’une expertise psychiatrique qui déterminera si elle peut être tenue, ou non, responsable de ses actes, et donc jugée. Pour l’heure, elle a été remise en liberté. Une information judiciaire doit être prochainement ouverte dans cette affaire.