🇫🇷 #Morbihan Des gendarmes viennent protéger un commissariat de police contre l’attaque de forains.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Le Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie (PSIG) a dû venir en renfort des policiers du commissariat de Vannes.

● Vendredi 27 octobre vers 21 heures, les policiers de Vannes ont dû intervenir à la fête foraine qui se tenait au parc Chorus pour une rixe. Sur place, les agents se retrouvent face à des forains en colère qui leur déclarent avoir fait l’objet d’un « vol de bracelet de la part d’un groupe de jeunes » et que l’un des leurs a été blessé dans la rixe qui s’en est suivie. L’homme qui aurait pris part à la rixe a été interpellé.

● C’est une trentaine de forains qui s’est alors rendue devant le commissariat de police pour protester et montrer leur mécontentement. Empêchés de s’en approcher par un cordon de policiers, la tension est montée d’un cran. À tel point que les fonctionnaires ont dû faire appel à la Gendarmerie pour qu’elle leut prête main forte.

● Des militaires du PSIG sont arrivés en renfort vers 21h45 avant que l’altercation ne dégenère, selon Ouest-France. Des pompiers de Vannes ont aussi été dépêchés sur place, en prévention et pour traiter le forain blessé.

● Lorsque le calme est revenu après 22 heures, les secours ont transporté le blessé à l’hôpital. Les forains sont retournés à leur stand. La police, contactée par le quotidien régional n’a pas souhaité s’exprimer en détails sur les faits.

Actu17.