Morbihan : Un garçon de 12 ans retrouvé mort au pied d’une falaise de Belle-Île-en-Mer


Le site des Aiguilles à Port Coton, à Belle-Île-en-Mer dans le Morbihan. Illustration. (Wikimedia)

Inquiet de la disparition de leur enfant ce dimanche soir, ses parents ont alerté la gendarmerie. Malheureusement, le garçon a été retrouvé mort en contrebas d’une falaise à Belle-Île-en-Mer (Morbihan).

Un drame terrible est survenu ce dimanche soir à Belle-Île. Les gendarmes ont été alertés peu avant 21 heures par les parents d’un jeune adolescent de 12 ans car ils n’avaient plus de nouvelles de sa part. Celui-ci, était parti se promener seul vers 18h30, relate Ouest-France. Il n’avait ensuite plus donné signe de vie.

Une demi-heure plus tard, un vaste dispositif de recherches a été déclenché, avec notamment les gendarmes locaux, une unité cynophile de Vannes, la brigade nautique et l’hélicoptère Dragon 56 de la Sécurité civile. Les recherches menées tous azimuts, sur le terrain autant que sur internet, ont porté leur fruits. Malheureusement il était trop tard.

Géolocalisé grâce à WhatsApp

C’est par l’application WhatsApp que le garçon a été géolocalisé pour la dernière fois. Il est apparu qu’il se trouvait entre Port Coton et Port Goulphar.

L’hélicoptère s’est immédiatement rendu sur zone. Il a localisé le corps de l’adolescent qui gisait au pied d’une falaise, près des Aiguilles de Port Coton, vers 22h30. Un sapeur-pompier a été hélitreuillé pour remonter la victime sans vie. Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur ce drame.


Les gendarmes privilégient la thèse accidentelle. « L’adolescent aurait fait une chute d’environ 40 mètres », a précisé le capitaine Eric Cochois, adjoint au commandant de la compagnie de gendarmerie de Lorient auprès de 20 Minutes.

Cette famille, originaire de la région parisienne, se trouvait à Bangor depuis une semaine et devait rester sur l’île encore une semaine. Le garçon aurait demandé à ses parents l’autorisation de se promener, avant que le drame ne survienne.