🇫🇷 Morbihan : Un routier polonais arrêté avec un dispositif de fraude inédit.

par Y.C.
Illustration D.R.

Le chauffeur utilisait une clé USB pirate.

L’affaire, jusqu’alors inédite, remonte au 14 septembre dernier lors d’une opération menée à Moréac. Des contrôleurs terrestres de l’antenne de Vannes de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) ont découvert un système de fraude très élaboré.

Une clé USB connectée et dissimulée

Les spécialistes, au nombre de 22 en Bretagne, ont détecté la présence d’une mini-clé USB cachée derrière le tableau de bord. Le périphérique, connecté au système informatique du véhicule, neutralise l’enregistrement de conduite, tout en gardant active l’information de vitesse.

30 000 € d’amende et un an de prison

Selon la Préfecture de Région : « Certains transporteurs cherchent à se soustraire à la réglementation sociale européenne (temps maximum de conduite, temps de repos minimum à respecter) et au Code de la route (limitations de vitesse). Ils interviennent sur le fonctionnement de l’appareil de contrôle, créant une concurrence déloyale entre les entreprises de transport, au mépris par ailleurs de la sécurité routière », rapporte Le Télégramme.

Le délit de « modification du dispositif destiné au contrôle des conditions de travail dans les transports routiers » est passible d’une amende de 30 000 € et d’une peine d’emprisonnement d’un an maximum.

Actu17.