🇫🇷 Mort d’Aurélie Fouquet : Peine aggravée à 25 ans de réclusion criminelle pour Redouane Faïd, en appel.

par C. Laudercq et R. Lefras
La policière municipale Aurélie Fouquet a été tuée le 20 mai 2010 par les malfaiteurs.

Redouane Faïd avait organisé le vol à main armée raté le 20 mai 2010. La policière municipale Aurélie Fouquet avait été tuée par les tirs des malfaiteurs.

Sa peine a été aggravée en appel par la cour d’assises de Paris. Redouane Faïd a écopé de 25 ans de réclusion criminelle. Il avait été condamné à 18 ans en première instance.

Ce jour là, un groupe de braqueurs armés avait été repéré par la police. Ces derniers s’étaient alors lancés dans une course folle sur l’autoroute A4, en tirant sur les forces de l’ordre. Des automobilistes seront blessés, notamment l’un par balle au poumon.

Les auteurs s’étaient alors rendus à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne), où des complices les rejoignaient avec une voiture. Les malfaiteurs avaient en quelques minutes transféré leur arsenal de fusils d’assaut, grenades et explosifs dans ce second véhicule, avant de mettre le feu à leur fourgonnette.

17 impacts de balles sur la voiture des policiers

C’est à ce moment là qu’Aurélie Fouquet était arrivée sur les lieux avec son collègue. Pensant à un accident, les deux policiers municipaux ne s’étaient pas méfiés.

L’un des malfaiteurs avait alors ouvert le feu avec sa Kalachnikov, tuant Aurélie Fouquet. 17 impacts de balles seront retrouvés sur la voiture des policiers.

Considéré comme l’organisateur de cette « opération de guerre » qui devait mener à l’attaque d’un fourgon blindé, Redouane Faïd a vu sa peine aggravée à 25 ans de réclusion criminelle.

Huit condamnations prononcées

Au terme d’un mois et demi de procès et de près de 16 heures de délibéré, la Cour a également prononcé des peines de 25 ans de réclusion criminelle contre Rabia Hideur et Olivier Tracoulat, jugé en son absence, pour le meurtre de la policière.

Olivier Tracoulat qui n’a plus jamais donné signe de vie pourrait avoir été tué lors de la fusillade. Ce dernier avait été condamné à 30 ans de réclusion en première instance, tandis que Rabia Hideur avait écopé de 10 ans.

Parmi les autres accusés, la Cour a condamné Daouda Baba à 18 ans de réclusion criminelle retenant contre lui la tentative de braquage mais pas le meurtre. Elle a également condamné William Mosheh et Olivier Garnier à 6 ans de prison, Malek Khider à 15 ans et Jean-Claude Bisel à 2 ans de prison.

Actu17.