🇫🇷 Mort de Kevin : Les 2 suspects mis en examen pour assassinat. Le procureur conclut à une préméditation.

par Y.C.
Kevin C. a été tué ce samedi après-midi d'une vingtaine de coups de couteau. (photo Facebook)

L’adolescente qui était présente avec Kevin au moment des faits et l’auteur présumé des coups de couteau ont été mis en examen pour assassinat ce mercredi soir. Les deux suspects âgés de 17 ans avaient tout préparé.

La préméditation ne fait plus de doute dans cette macabre affaire où un jeune homme de 17 ans a été assassiné. L’auteur présumé a avoué avoir porté de nombreux coups de couteau à la victime et a expliqué avoir tout préparé avec l’aide active d’une jeune fille, dont Kevin aurait eu l’intention de se séparer.

La victime était accompagnée de cette dernière, à sa demande, dans ce parc de Mourmelon-le-Grand (Marne) ce samedi après-midi, lorsque le tueur a surgi.

Un scénario qui a bien été préparé à l’avance a expliqué le procureur de la République de Reims Matthieu Bourrette, ce mercredi soir.

Un acte imaginé « trois ou quatre jours avant »

L’auteur présumé des coups de couteau connaissait bien la jeune fille. « Il a indiqué aux enquêteurs avoir prémédité, préparé et organisé le meurtre de la victime avec la complicité active de la jeune fille. Il soutenait que trois à quatre jours avant les faits, ils avaient imaginé ensemble le projet suivant : la jeune fille devait donner rendez-vous à la victime dans ce bois. » et simuler le vol de son sac.

« Il a également été établi par l’exploitation des téléphones portables des mis en cause que ceux-ci ont eu des contacts quasi-quotidiens pendant ces six derniers mois, démontrant la proximité entre les deux protagonistes, y compris des photos d’une certaine intimité et suggestibilité de la part de la jeune fille, photos dont on peut se demander pour certaines, si elles n’ont pas été envoyées après les faits. » a ajouté le procureur.

Le rôle exact de la jeune fille devra toutefois être eclairci par les enquêteurs. « Si la participation du jeune garçon semble relativement cernée, celle de la jeune fille et son rôle méritent d’être encore largement précisés (…) Je ne peux que m’interroger pour savoir si j’ai +de nouveaux amants diaboliques+ ou si j’ai une logique de bras armé avec une tête criminelle », a déclaré Matthieu Bourrette.

Une fausse description et une fausse histoire

Comme elle l’avait prévu avec son complice, la jeune fille avait donné une fausse description de l’auteur des coups de couteau pour « brouiller les pistes », tout comme ce faux scénario de vol de sac, purement inventé.

Face à cette « dynamique organisationnelle quasiment machiavélique », « l’ambivalence » de la relation du duo meurtrier est « sans doute un des sujets essentiels du dossier », a pointé le parquet.

La jeune fille mise en cause se plaignait de « harcèlement » de la part de Kévin et aurait sollicité Adrien P. pour se débarrasser de Kevin.

Selon plusieurs médias locaux, l’adolescente avait en fait mal digéré le souhait de Kevin de mettre fin à leur relation amoureuse. Elle aurait à partir de là évoqué des agressions et un viol de la part de Kévin, à son complice, avec qui elle est soupçonnée d’avoir tout planifié.

Deux coups de couteau mortels aux poumons

Quant à l’auteur présumé des coups de couteau, il a utilisé « un couteau des années 40, qui était utilisé par les militaires de l’armée américaine » offert par sa famille.

C’est avec ce couteau d’une lame de 18 cm, que l’adolescent a poignardé une « vingtaine de fois » Kévin, « dont deux coups mortels aux poumons » a précisé le parquet. Une arme qui a été retrouvée par les enquêteurs.

Le suspect, Adrien P., a été interpellé par les gendarmes après le témoignage d’un de ses camarades, à la reprise des cours, indiquant que l’adolescent avait plusieurs blessures. Un fait qui a réorienté l’enquête des gendarmes.

Le parquet a réclamé un mandat de dépôt à l’encontre des deux suspects.

Les obsèques de Kevin C. auront lieu ce vendredi 8 juin à 16 heures, à l’église de Mourmelon-le-Grand. Une marche blanche en hommage à l’adolescent se tiendra le samedi 16 juin à 18 heures, dans ce même village.

Actu17.