Mort de la petite Vanille : La mère a été mise en examen et placée en détention provisoire


Vanille a été retrouvée morte ce dimanche. (photo dispositif alerte enlèvement)

Le procureur de la République d’Angers a annoncé ce mardi à la mi-journée, la mise en examen de Nathalie Stephan, la mère de la fillette d’un an retrouvée morte dimanche.


Une information judiciaire pour meurtre sur mineur de moins de 15 ans avait été ouverte dans la matinée. Nathalie Stephan a été écrouée ce mardi après avoir été mise en examen pour avoir tué sa fillette âgée d’un an, le jour de son anniversaire.

La petite Vanille a été retrouvée sans vie dans un conteneur à vêtements ce dimanche. En garde à vue, la mère de l’enfant a avoué qu’elle avait « prévu un plan, caché ce plan et dissimulé sa situation réelle de désœuvrement complet » a expliqué le procureur ce lundi soir.

Elle a expliqué qu’elle avait tué sa fillette ce vendredi, le jour de l’anniversaire de cette dernière. Vanille est décédée « par procédé d’étouffement dans un délai qui est conforme à ce qui dit la mère » a précisé le procureur. Nathalie Stephan aurait étouffé son enfant en utilisant du gros scotch.

« Le mobile du passage à l’acte […] semble être lié à son départ du centre maternel. Départ qui lui a été annoncé le 3 décembre 2019. Jour à partir duquel elle a décidé de donner la mort à son enfant », a détaillé le magistrat.