🇫🇷 Moselle : 2 enfants de 7 et 9 ans kidnappés et retrouvés avec des traces de piqûres de seringue.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Les deux frères ont été enlevés par un individu en voiture, avant d’être retrouvé 7 heures plus tard dans ce même véhicule. Ces derniers n’ont pas fait l’objet de violences sexuelles mais présentaient des traces de piqures de seringue sur les bras. Un homme a été interpellé.

Ce mardi après-midi, deux enfants de 7 et 9 ans qui jouaient au pied de leur immeuble, dans le quartier de la Chapelle, à Hombourg-Haut (Moselle) ont été abordés par un homme à bord d’une voiture.

Vers 16 heures, l’individu a proposé aux enfants une console et quatre jeux vidéos pour les attirer. Ces derniers, méfiants, ont prévenu leur mère puis sont repartis jouer. Mais quelques minutes après, les deux enfants ont disparu.

La police a été rapidement alertée et a déployé d’importants moyens pour retrouver les deux frères explique France Bleu.

Grâce aux caméras de surveillance, le véhicule du suspect a vite été identifié. La commune de 10 000 habitants en dispose moins de 30, mais elles ont donné un « vrai coup de pouce aux enquêteurs » avoue le maire de la ville, cité par ce même média.

Le suspect se trouvait à bord d’une Peugeot 206 rouge, avec une portière bleue. L’information a vite circulé, notamment sur les réseaux sociaux. « J’ai appelé le commissariat. Les policiers se sont tout de suite mis à leur recherche. Mon autre fille a diffusé un message sur les réseaux sociaux. » raconte la mère des enfants au journal Le Républicain Lorrain.

Un homme retrouve les enfants et les ramène chez eux

C’est finalement le président du club de football local qui a repéré le suspect avec les enfants le premier. « On avait commencé à faire le tour de la commune et on est tombé sur une personne avec cette voiture. » raconte Mohamed Boucetta à France Bleu.

Après une course poursuite qui s’est terminée dans une impasse vers 23 heures, les deux enfants ont été retrouvés dans la voiture de l’homme, devant son domicile par Mohamed Boucetta, qui s’est chargé de les ramener chez eux.

Le suspect pris à partie par les habitants

Pendant ce temps, les policiers ont dû protéger le suspect qu’ils ont interpellé, alors qu’il était violemment pris à partie par plusieurs habitants du quartier de la Chapelle.

Selon le procureur de Sarreguemines Jean-Luc Jeag, il n’y a pas eu d’abus sexuel sur les deux frères. Ces derniers présentaient néanmoins des traces de piqûres de seringue sur les bras. Des analyses toxicologiques sont en cours.

Le suspect est un homme de 46 ans, en couple et sans enfant, connu des services de police pour des délits routiers et des infractions à la législation des stupéfiants. L’homme était jusqu’ici inconnu du fichier des délinquants sexuels. Il a été placé en garde à vue.

Actu17.