Moselle : 42 kg d’héroïne saisis au domicile d’un homme, c’est «près de 10% de l’héroïne saisie en France»


42 kg d'héroïne et 4 kg de cocaïne notamment ont été découverts au domicile d'un homme en Moselle. (photo gendarmerie)

C’est une saisie colossale d’héroïne que les gendarmes ont fait en Moselle. Un homme âgé de 32 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire dans cette affaire.

Pas moins de 42 kilos d’héroïne ont été découverts au domicile d’un homme de 32 ans à Hayange, une petite commune située près de Thionville (Moselle). Ce dernier, qui a été interpellé, écoulait des drogues dures achetées aux Pays-Bas, en France. Il a été mis en examen et écroué a annoncé le procureur de la République de Thionville, Brice Partouche.

Cette saisie de drogue représente « près de 10 % de l’héroïne saisie en France depuis le début de l’année » a précisé le magistrat.

En outre, les gendarmes de la brigade de recherches de Thionville et de la section de recherches de Metz qui ont travaillé sur ce dossier, ont saisi également 4 kg de cocaïne, 17 kg de produits destinés à couper la drogue, 115 000 euros en liquide, 4 véhicules et un pistolet automatique.

Une application infiltrée par les gendarmes

Les enquêteurs sont remontés jusqu’au mis en cause en réalisant un « crackage des codes » de l’application néerlandaise chiffrée « Encrochat », utilisée dans le crime organisé. En juin dernier, les gendarmes du Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) étaient parvenus à intercepter et déchiffrer en temps réel des échanges passés par cette application. Une découverte qui a depuis permis l’interpellation de nombreux criminels au niveau international.

En septembre dernier, 17 personnes impliquées dans un réseau criminel de trafic de drogue avaient été interpellées lors d’une opération menée aux Pays-Bas, en Belgique, en Espagne, en Hongrie et en Slovaquie après l’interception de communications sur EncroChat.