🇫🇷 Moselle : La famille du policier qui s’est suicidé va déposer plainte pour «harcèlement moral».

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

La famille du policier mosellan, qui s’est donné la mort le 21 janvier dernier, a mandaté un avocat pour déposer plainte dès la semaine prochaine.

Les parents du Major de police âgé de 46 ans, qui travaillait à Saint-Avold depuis 17 ans, a décidé de saisir la justice pour « harcèlement moral ». Le policier s’était suicidé dimanche dernier avec son arme de service. Son corps avait été découvert par les gendarmes au bord de l’étang du Welschoff.

Ses collègues se sont confiés à la famille

Selon Le Républicain Lorrain, cette action en justice aurait été décidée après que la famille du défunt a appris, de par ses collègues, qu’il faisait l’objet de harcèlement moral au travail. Ce harcèlement aurait eu lieu depuis sa prise de fonctions à la tête d’une brigade du commissariat de Freyming-Merlebach. L’avocat de ses parents a déclaré : « Nous demandons qu’une enquête soit ouverte sur des événements ayant eu lieu au commissariat de Freyming-Merlebach avant le décès du policier ».

Une copie à l’IGPN

La plainte contre X pour « harcèlement moral » sera envoyée en copie à l’Inspection Générale de la Police Nationale a indiqué l’avocat. Le Major aurait été victime de l’hostilité agressive de plusieurs collègues depuis sa prise de fonctions à la tête de la brigade.

Actu17.