🇫🇷 Moselle : Les gendarmes pris dans un guet-apens par une quinzaine d’individus durant la nuit d’Halloween, à Uckange.

par Y.C.
Capture écran Twitter @boufaliniio

Les gendarmes ont été appelés alors que plusieurs individus étaient en train de tronçonner un lampadaire. Les forces de l’ordre sont en fait tombés dans un guet-apens.

« Le seul but était de casser du gendarme » explique Gérard Léonardi, le maire de Uckange, dans la Moselle, une commune située au nord de Metz. Une vidéo a été largement partagée sur les réseaux sociaux. On y aperçoit deux individus en train de tronçonner un lampadaire durant la nuit d’Halloween.

Il s’agissait en fait d’un moyen pour attirer les gendarmes. Selon le maire, tout était préparé. Les individus ont « trouvé des barrières de chantier pour barricader la route ». Ils se sont ensuite sentis « gênés par les caméras de vidéosurveillance ». Deux hommes masqués s’en sont alors pris à une caméra, en la déconnectant et en abîmant le mat qui l’alimentait.

C’est alors qu’ils ont tronçonné ce lampadaire. « Leur but n’était pas de dégrader trop mais d’attendre que les gendarmes interviennent » explique Gérard Léonardi à France Bleu.

« Une quinzaine de jeunes cons foutent tout le travail en l’air en quelques heures »

A leur arrivée, les gendarmes ont reçu « des cailloux et des parpaings » détaille l’élu. Un hélicoptère des militaires a été déployé pour assister l’intervention. Le calme est revenu après minuit.

Le maire d’Uckange met directement en cause l’appel à la purge, la raison selon lui pour laquelle ce guet-apens s’est produit. « C’est pourtant un quartier où on investit plus pour que les familles se sentent bien, qu’elles vivent dans de très bonnes conditions et puis une quinzaine de jeunes cons foutent tout le travail en l’air en quelques heures« , a-t-il pesté à France Bleu.

Actu17.