Moselle : Un homme de 37 ans tue ses parents, appelle les gendarmes et se suicide


Illustration. (NeydtStock / Shutterstock)

Un homme âgé de 37 ans a été retrouvé mort dans une maison sur la commune de Pange, près de Metz (Moselle). Il venait de tuer ses parents. C’est lui qui a alerté les gendarmes.


Un double homicide par arme à feu et un suicide. Le village de Pange qui compte 900 habitants, est sous le choc ce mercredi. Le drame s’est noué dans la matinée. Des coups de feu ont été entendus par une habitante raconte Le Républicain Lorrain. Un couple âgé de 64 et 65 ans a été abattu par son fils de 37 ans, dans sa maison située dans la rue Pierre-Puche.

Le trentenaire a lui-même appelé les gendarmes vers 06h30 pour leur faire par de ses intentions. Le parquet cité par BFMTV a indiqué que l’homme « a été en contact avec la gendarmerie » et a annoncé qu’il « avait tué ses parents par arme à feu ».

Les échanges avec les militaires ont duré durant plusieurs heures, « jusqu’à 8 ou 9 heures » a précisé le parquet. Les forces de l’ordre ont finalement donné l’assaut vers 11 heures, avant de retrouver le tueur présumé, sans vie. Ce dernier s’est donné la mort. Des autopsies vont être pratiquées afin de déterminer les origines exactes des décès, et une enquête a été ouverte.

« Des gens très bien, serviables, travailleurs »

« Rien ne pouvait laisser imaginer un tel drame », a déploré le maire Roland Chloup, interrogé par France Bleu. Les victimes de 64 et 65 ans étaient de jeunes retraités, « des gens très bien, serviables, travailleurs. »