🇫🇷 #Moselle Une voyante lui annonce sa mort début 2018. Elle dépose plainte.

par Y.C.
Illustration. DR

Une femme a déposé plainte contre sa voyante qui lui a prédit sa mort pour le premier trimestre 2018, la contraignant ainsi à des séances supplémentaires.

● Une thionvilloise de 35 ans a consulté par téléphone une voyante installée à Castelsarrasin, dont les coordonnées avaient été relevées sur Facebook.

● Au cours de l’entretien, la voyante a annoncé à la jeune femme qu’elle allait mourir d’un infarctus au début de l’année 2018. Une fois avoir réglé les 30 euros de « consultation », Magali de Thionville a consulté un grand nombre de spécialistes… sans résultats.

● Au cours de l’été, Magali a recontacté la voyante pour l’informer que les cardiologues n’avaient rien décelé d’anormal. La réponse de la voyante a alors été sans appel : « Votre malaise cardiaque, vous l’avez bien fait et bien eu… Après (il faut) savoir que tous les cardiologues ne sont pas réellement compétents ».

« Aucun médium n’annonce la mort des gens »

● Depuis le dernier entretien, la jeune femme a été hospitalisée, puis suivie par une psychologue qui lui a conseillé de déposer une plainte contre la voyante. Celle-ci s’est appuyée sur des informations communiquées par la victime pour la piéger relate Le Républicain Lorrain

● Selon l’Institut des Arts Divinatoires, la voyante de Castelsarrazin est « un charlatan ». Son président précise : « Aucun médium n’annonce ainsi la mort des gens. C’est contraire à la déontologie. C’est surtout un moyen de rendre accro les personnes qui consultent et les contraindre à des séances supplémentaires ».

Actu17.