🇫🇷 Mouvement de grogne : plus de 2500 CRS dans 46 compagnies se sont rendus indisponibles ce jeudi.

Illustration D.R.

Les CRS se sont fait entendre ce jeudi après l’appel d’une intersyndicale hier : au total, plus de 2500 d’entre-eux étaient indisponibles ce jeudi alors qu’une journée de mobilisation pour protester face aux ordonnances de la loi travail était organisée partout en France.

● Une mobilisation record, d’ampleur nationale. Selon nos informations, ce sont 2570 policiers qui étaient indisponibles ce jeudi. Ces derniers ont demandé à consulter un médecin et étaient donc placés en position de « consultant ».

● Au total, ce sont 46 Compagnies Républicaines de Sécurité qui ont été impactées par ce mouvement de grogne, d’une ampleur historique, pour protester contre la reforme de leur indemnité journalière d’absence temporaire (IJAT) mais également contre leurs conditions de travail, notamment, comme nous l’expliquions dans notre précédent article.

L’intersyndicale reçue demain par Gérard Collomb

● Ce mercredi, une intersyndicale composée des syndicats de police Alliance Police Nationale, Unité SGP Force Ouvrière et UNSA Police avaient appelé leur agents à « se mobiliser fortement sans délai ». « Il a été décidé unanimement de rejeter et de combattre la mise en place des cotisations sociales de l’IJAT des agents exerçants au sein des Compagnies Républicaines de Sécurité. » précisait leur communiqué.

● Ce vendredi matin à 7h30, l’intersyndicale sera reçue par Gérard Collomb au Ministère de l’intérieur.

Actu17.