Mutinerie dans une prison au Brésil : au moins 52 morts dont 16 qui ont été décapités


Une mutinerie s'est déroulée dans une prison à Altamira au Brésil. (capture écran vidéo Twitter)

Une violente mutinerie s’est déroulée dans une prison à Altamira, dans l’État du Para (Brésil). Au moins 52 détenus ont été tués ont annoncé les autorités, ajoutant que 16 des victimes ont été décapitées.

Une insurrection d’une extrême violence a débuté ce lundi matin vers 7 heures (heure locale) au Brésil dans une prison située à Altamira et s’est terminée en fin de matinée. Les autorités ont fait état d’un bilan d’au moins 52 détenus tués dont 16 qui ont été décapités.

« C’est un affrontement entre membres de factions rivales. Deux gardiens avaient été pris en otages, mais ils ont déjà été libérés », a expliqué le porte-parole du système pénitentiaire du Para. Des images montrant un incendie dans la prison ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

Près de 727 000 détenus ont été recensé au Brésil en 2016, faisant du Brésil le troisième pays du monde concernant la population carcérale.