🇫🇷 Myriam, l’insaisissable compagne d’Alexandre Benalla.

par Y.C.
Alexandre Benalla (c) Thomas SAMSON

Les enquêteurs ne sont toujours pas parvenus à l’interroger.

Myriam, la conjointe d’Alexandre Benalla, doit être auditionnée dans le cadre de l’affaire très médiatique dans laquelle son mari est mis en examen pour « violences en réunion n’ayant pas entraîné d’incapacité temporaire de travail », « immixtion dans l’exercice d’une fonction publique en accomplissant des actes réservés à l’autorité publique », « port et complicité de port prohibé et sans droit d’insignes réglementés par l’autorité publique », « recel de violation du secret professionnel » et « recel de détournement d’images issues d’un système de vidéo protection ».

Problème : elle est introuvable

Malgré tous les moyens mis en oeuvre par les enquêteurs, qui la soupçonneraient d’être liée de près ou de loin à la disparition du coffre-fort qui se trouvait dans le domicile du couple, la femme est introuvable, rapporte Le Parisien.

Alexandre Benalla et son « manque de coopération »

C’est que, avant de mettre tous les moyens en oeuvre pour la retrouver, les enquêteurs avaient déjà interrogé Alexandre Benalla sur la localisation de sa femme. L’homme avait alors déclaré, lacunaire : « Je tiens juste à dire que je n’ai pas les clés avec moi. La seule personne qui a les clefs de mon domicile est ma femme qui, à cette heure, est certainement partie à l’étranger se reposer et fuir les journalistes avec notre bébé ». Les policiers avaient ainsi souligné « le manque de coopération de Monsieur Benalla, qui a refusé de communiquer les coordonnées de son épouse ».

Disparition du coffre

Lorsque le « M. Sécurité » de l’Élysée a été interrogé par les juges sur la disparition du fameux coffre, il avait déclaré : « Le 19 juillet, ma femme m’a appelé pour me dire qu’il y avait plein de journalistes devant la maison et dans le couloir. J’ai demandé à un ami d’aller chercher ma femme et de récupérer tout ce qui pouvait être volé, des objets de valeur et notamment les armes ».

Son téléphone localisé dans le XVIème arrondissement

La plupart des recherches tous azimuts menées pour retrouver la mystérieuse Myriam : consultation des fichiers de polices, réquisitions bancaires, identification de sa voiture, vérifications auprès des services aéroportuaires, réquisition téléphonique, détaille Le Parisien, sont restée vaines.

Toutefois, le téléphone de la compagne d’Alexandre Benalla a été localisé sur le XVIème arrondissement de Paris, près de l’avenue Foch. Mais cela n’a pas suffit à la retrouver. Les enquêteurs lui ont fait parvenir… un e-mail. À ce jour, Myriam n’a toujours pas été entendue dans cette enquête.

Actu17.