Nancy : Armé d’un fusil, il déambule dans un immeuble et demande aux policiers de lui tirer dessus


Illustration. (photo Guillaume Bonnefont/Ip3 Press/Maxppp)

Un homme armé d’un fusil à canon scié a été interpellé par les policiers à Nancy (Meurthe-et-Moselle) ce samedi après-midi.

Un suspect muni d’une arme à feu frappait aux portes dans un immeuble situé au 21 rue Vayringe à Nancy, vers 16 heures ce samedi. Les policiers ont été alertés et un équipage de la Brigade anticriminalité (BAC) est vite arrivé sur les lieux raconte L’Est Républicain. Ils ont alors repéré le suspect qui se trouvait dans la cour de l’immeuble.

L’homme était armé d’une sorte de fusil à canon scié. Plusieurs personnes se trouvaient autour de lui et l’ont invité à lâcher son arme, en vain. Les policiers ont mis en joue le suspect avec leurs armes de service, ne sachant rien de ses motivations et alors même que la France a fait passer son plan vigipirate au niveau maximum « Alerte attentats », il y a une quinzaine de jours, après l’attentat de Nice.

Un témoin le désarme

Le suspect qui refusait de lâcher son fusil, a demandé aux policiers de lui tirer dessus indique une source policière. Lors des « négociations » avec les policiers, l’un des témoins est parvenu à désarmer cet homme âgé d’une cinquantaine d’années qui a ensuite été maîtrisé puis interpellé. Il a été placé en garde à vue. Fort heureusement, aucun blessé n’est à déplorer.

Une enquête a été ouverte. Le mis en cause avait-il l’intention de mourir dans un « suicide by cops », une technique consistant a attaquer les forces de l’ordre avec comme seule intention de provoquer une riposte mortelle de leur part ? Voulait-il au départ s’en prendre à une tierce personne ? Les investigations permettront de déterminer les motivations exactes du quinquagénaire.