Nancy : Il menace de décapiter des enseignants et écope d’un mois de prison avec sursis


Illustration. (Shutterstock)

Un jeune homme de 20 ans a été condamné ce samedi à une peine de prison avec sursis après avoir menacé de décapiter des enseignants et des surveillants d’un lycée de Nancy (Meurthe-et-Moselle).


Le prévenu a été jugé ce samedi dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), « pour menace de mort sur personne chargée d’une mission de service public et violences volontaires dans un établissement scolaire ayant entraîné une incapacité temporaire de travail (ITT) inférieure à 8 jours » a précisé le procureur de la République de Nancy, François Perain, cité par Le Parisien.

Ce jeudi, une bagarre a éclaté dans un lycée de Nancy. Le prévenu de 20 ans s’est rendu à cet établissement où sa sœur est scolarisée. La proviseure lui a accordé un entretien et le jeune homme lui a lancé : « S’il arrive quelque chose à ma sœur, je vais couper la tête des surveillants, je vais couper la tête des professeurs, je vais foutre le feu au bahut ».

Un coup de poing à un élève

Il a ensuite quitté les lieux avant de revenir un peu plus tard car il avait oublié son téléphone sur place. L’homme a alors retrouvé l’élève qui s’en était pris à sa sœur et l’a poursuivi jusque dans les toilettes, lui donnant un coup de poing. La victime s’est vu attribuer un jour d’Incapacité totale de travail (ITT). L’agresseur a été placé en garde à vue.

Le prévenu, qui n’avait jamais été condamné par le passé, a ensuite reconnu les faits et a accepté la peine proposée par le parquet : un mois de prison avec sursis et 105 heures de travail d’intérêt général. Une « interdiction de paraître » dans l’établissement scolaire et « d’entrer en contact avec les victimes » lui a également été notifiée.