Nantes : 11 personnes agressées en une demi-heure, les suspects laissés libres


Quai des Antilles à Nantes, Loire-Atlantique. (Wikimedia)

Faute de témoignages, les trois suspects interpellés ont été libérés. La police lance un appel à témoins.

Onze personnes ont été victimes de vols parfois exercés avec violence, durant une demi-heure à peine dans la nuit de jeudi à vendredi, sur le quai des Antilles à Nantes (Loire-Atlantique). Des faits commis sous les yeux de nombreux témoins.

Pourtant, quarante-huit heures après ces agressions, seule une victime s’est manifestée.

L’enquête piétine

Les suspects étaient en possession d’un poing américain. (photographie DDSP 44)

Dans les minutes qui ont suivi ces vols aggravés, trois suspects ont été interpellés, notamment grâce à la vidéosurveillance publique. Sur eux, les policiers ont retrouvé un poing américain équipé de pointes saillantes, et divers bijoux provenant sans doute de vols.

Les agresseurs présumés ont été trouvés porteurs de bijoux potentiellement volés. (photographie DDSP 44)

En l’absence de témoignages incriminants, les deux adultes et le mineur interpellés ont dû être relâchés.


Le parquet a précisé que les agresseurs ont porté des coups de poing américain au visage de certaines victimes. Des violences gravissimes, qui nécessitent le concours de personnes présentes à cet endroit entre 1h00 et 1h30 du matin, rapporte Ouest-France. Les enquêteurs ont lancé un appel à témoins.