🇫🇷 Nantes : Appel à témoin suite au viol d’une femme par un faux chauffeur Uber.

par Y.C.

La police a lancé un appel à témoin très précis.

Les enquêteurs de la Brigade des Moeurs de Nantes font savoir publiquement qu’ils recherchent « un femme réceptionniste d’un hôtel ayant recueilli, dimanche entre 6 h et 9 h les confidences d’une femme, âgée d’environ 50 ans, blonde, venant d’être violée ». Les policiers en charge de l’enquête peuvent être joints par téléphone au 02 53 46 73 68 ou au 02 53 46 73 78.

Un faux employé Uber

L’agression s’est déroulée dimanche, vers 5 heures du matin, à Nantes, révèle Presse Océan. Deux femmes qui rentraient d’une soirée ont fait appel au service Uber, alors qu’elles se trouvaient dans la rue du Calvaire. Quelques instants plus tard, un automobiliste s’est présenté à elles. Les femmes lui ont demandé s’il était le chauffeur Uber commandé. L’homme a répondu positivement et le duo est monté dans la voiture : la trentenaire côté passager avant, la quinquagénaire à l’arrière.

Le vrai chauffeur appelle les clientes

Quelques minutes plus tard, le chauffeur Uber commandé un peu plus tôt a téléphoné aux deux clientes. Comprenant le piège, ces dernières ont demandé à l’inconnu de s’arrêter. La femme se trouvant côté passager avant est descendue. Son amie, restée à l’arrière, n’a pas pu la suivre car la sécurité enfant était enclenchée.

Séquestration et viol

Contre toute attente, le conducteur a redémarré avec l’une des deux femmes restée bloquée à l’arrière de son véhicule. Le faux chauffeur Uber s’est alors stationné dans un endroit à l’écart, selon la quinquagénaire. La menaçant avec un cutter, il l’aurait violée et agressé sexuellement à deux reprises, selon ses dires.

Le suspect interpellé

Le mis en cause, âgé de 25 ans, nie totalement les faits. Toutefois, des traces lésionnelles ont été constatées sur le corps de la plaignante. Le suspect a été interpellé quelques heures après les faits puis placé en garde à vue.