🇫🇷 Nantes : Le CRS qui a fait feu sur Aboubakar Fofana indique avoir tiré accidentellement.

par Y.C.
Photo Remy Buisine ©

Le policier aurait finalement changé de version, après avoir indiqué qu’il avait fait usage de son arme en état de légitime défense.

Il s’agirait finalement d’un accident. Durant le contrôle qui s’est déroulé quartier du Breil à Nantes mardi soir, le CRS a expliqué avoir voulu interpeller Aboubakar Fofana alors qu’il se trouvait au volant du véhicule.

Pour se faire, le policier avait passé la moitié de son corps à l’intérieur de l’habitacle de la Nissan Juke, alors qu’il tenait son arme à la main. Le suspect se debatait et résistait à son interpellation. C’est à ce moment là que le coup de feu est parti accidentellement selon les déclarations du CRS, révélées par RTL, blessant mortellement le conducteur au cou.

Le policier pourrait être mis en examen ce vendredi, alors qu’il se trouve toujours en garde à vue.

Les policiers intervenants avaient expliqué que le suspect qui faisait l’objet d’un contrôle, avait donné une fausse identité verbale. Dans le cadre d’une vérification d’identité, les policiers avaient indiqué avoir reçu comme consigne de conduire l’individu au commissariat.

Aboubakar Fofana faisait l’objet d’une fiche de recherche dans le cadre d’une affaire de «vol en bande organisée, recel et association de malfaiteurs». Par ailleurs, son véhicule était surveillé par les services de police dans le cadre d’une affaire de trafic de stupéfiants.

Actu17.