🇫🇷 Nantes : L’État condamné à payer 86 400 € à un lycéen blessé par le tir de flash-ball d’un policier.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

La sanction en Appel a été quasiment doublée.

Ce jeudi, l’État a été condamné par la Cour Administrative d’Appel de Nantes à indemniser un jeune homme blessé à l’oeil par un tir de « LBD40 » en 2007, lors d’une manifestation lycéenne.

86 400 euros d’indemnités

La sanction a été majorée en Appel, passant de 48 000 à 86 400 euros. La victime du tir, Pierre Douillard, lycéen à l’époque, avait perdu la presque totalité de l’usage d’un oeil, touché par un tir de Lanceur de Balles de Défense (LBD).

Le policier auteur du tir relaxé au pénal

En avril 2012, le policier qui avait tiré avait été relaxé par le tribunal lors du procès au pénal. La justice avait considéré qu’il avait exécuté un ordre qui n’était pas manifestement illégal. La Cour d’Appel de Rennes avait confirmé ce jugement en octobre 2013, rapporte 20minutes.

Actu17.